CAMP ERE DE L'ESTUAIRE Port-au-Saumon

Oasis nature Charlevoix, Québec

Écologie à Port-au-Saumon

Hymenoptera : Bombidae
Pasted Graphic
Bombus ternarius

Parmi la vingtaine d'espèces et plus de bourdons (Bombus) qui peuplent le territoire québécois, celles qui arborent la belle frange de soies jaune orange ou rouge sur une partie de l'abdomen peuvent appartenir à l'une de trois espèces. La plus courante, cependant, est le Bombus ternarius. Cette dernière espèce présente une vaste répartition géographique qui s'étend de la Nouvelle-Écosse à la Colombie-Britannique. L'espèce a été observée à Port-au-Saumon.

Avec le début du printemps, les reines sortent de leurs abris hivernaux et s'activent à reconstituer leurs nids faits de cellules ''à miel'' et de cellules pour le couvain. En début de saison, les ouvrières sont de petite taille et ont une allure chétive. Elles arpentent les champs et les prés fleuris en quête de nectar et de pollen. Elles construisent constamment de nouvelles cellules. Avec l'arrivée des chaleurs estivales, les ouvrières errantes montrent une taille plus robuste. Les adultes consomment du nectar et les larves sont nourries de miel. Il est intéressant de rappeler que le même bourdon femelle peut piquer plusieurs fois sans que son geste n'entraîne la mort comme c'est le cas chez les abeilles de la ruche. Prudence donc! bien que je trouve ces insectes bien pacifiques et tolérantes de mon importune présence à chaque fois que je m'aventure dans leurs parages…